Le grand lieu des petites idées est basé sur une vision de l’aéroport comme plate-forme d’échanges et lieu en perpétuel mouvement, et une volonté d’inscrire cette dynamique au niveau du local. Il se décrit comme forum solidaire et social en contrepoint à l’image usuelle d'un aéroport "international et non-écologique".
Son échelle de pertinence se veut à l'échelle de la contrebande, et à l'échelle du local (voir de l'international), comme espace de regroupements d'informations telles que les offres d'emploi, ou que les événements quotidiens et exceptionnels; mais également comme espace d'échanges productifs s'inscrivant de façon formelle avec les programmes proposés:
- programme de libre-service (vestiaires, objets trouvés, garage à vélo),
- programme de recherche (laboratoire de contrôle et de recherche autour de la pollution et de l’agriculture)
- programme de formation basé sur l’échange de savoir spécifique entre les différents acteurs- programme du centre d’autogestion
Ces programmes formels génèrent par hybridation avec des programmes informels (scénarios) et un système de fragmentation spatiale associé à une"grande structure unifiant", les fameuses "petites idées"...

Voir tout le projet en PDF >>

Léa guilloy-martos /// lea.g-m@no-log.org